Honda Civic/Acura Integra

Dès 1994 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



Le Honda de Tsivik
+ les Automobiles de la marque Honda Civic et Acura Integra
+ la Notice d'exploitation
- Le service en cours
   Le graphique du service en cours
   Les spécifications
   Les informations totales sur les réglages et les réglages
   Le contrôle des niveaux des liquides (chaque 400 km de la course ou chaque semaine)
   Le contrôle de l'état des pneux et la pression de leur pompage (chaque 400 km de la course ou chaque semaine)
   Le contrôle du niveau du liquide de la direction assistée hydrauliquement (chaque 4 800 km de la course ou une fois dans trois mois)
   Le contrôle du niveau ATF АТ/CVT (chaque 4 800 km de la course ou une fois dans trois mois)
   Le remplacement de l'huile motrice et le filtre d'huile (chaque 4 800 km de la course ou une fois dans trois mois)
   Le contrôle de l'état et le remplacement des brosses des essuie-glaces (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle, le service et la gymnastique de la batterie d'accumulateurs (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle de l'état, le réglage de l'effort de la tension et le remplacement des courroies de transmission, (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle de l'état et le remplacement des tuyaux disposés dans la section motrice (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle de l'état des composants du système du refroidissement (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   La rotation des roues (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle du système de frein (chaque 12 000 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle de l'état des ceintures de sécurité (chaque 24 000 km de la course ou une fois dans 12 mois)
   Le contrôle et le réglage des jeux des soupapes (chaque 24 000 km de la course ou une fois dans 12 mois)
   Le remplacement de l'élément filtrant du filtre à air (chaque 24 000 km de la course ou toutes les deux années)
   Le contrôle de l'état des composants du système de l'alimentation (chaque 24 000 km de la course ou une fois dans 12 mois)
   Le contrôle du niveau de l'huile de transmission RKPP (chaque 24 000 km de la course ou une fois dans 12 mois)
   La visite des composants de la suspension et le mandat d'amener du gouvernail, le contrôle de l'état des fourreaux protecteurs des arbres de commande
   Le contrôle de l'état des composants du système de l'émission des gaz récupérant (chaque 9600 km de la course ou une fois dans 6 mois)
   Le contrôle de l'état et le remplacement des bougies d'allumage
   Le contrôle de l'état et le remplacement VV des fils de bougie, les couvercles et begounka du distributeur (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le contrôle et le remplacement de la soupape du système de la ventilation dirigée du carter (PCV) (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le remplacement du filtre combustible (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le contrôle et le réglage des chiffres d'affaires de la marche à vide (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le service du système du refroidissement (oporojnenie, le lavage et la prise d'essence) (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le remplacement du liquide de frein (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le remplacement du liquide de la transmission automatique (АТ/CVT) (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   Le remplacement de l'huile de transmission RKPP (chaque 48 000 km de la course ou une fois dans 24 mois)
   La faille du compteur de l'indicateur des intervalles du service
+ le Moteur
+ les Systèmes du refroidissement et le chauffage
+ les Systèmes de l'alimentation et l'émission
+ le Matériel électrique du moteur
+ les Systèmes de gestion le moteur
+ la Boîte de changement de vitesse
+ Cцепление et les arbres de commande
+ le système De frein
+ la Suspension et le mécanisme de direction
+ la Carrosserie
+ le matériel électrique De bord





Le contrôle de l'état des composants du système de l'alimentation (chaque 24 000 km de la course ou une fois dans 12 mois)

Il ne faut pas oublier que la benzine est dans la peine capitale le liquide inflammable – au fonctionnement des composants du système de l'alimentation respectez toutes les mesures prises de la sécurité d'incendie. Ne fumez pas et n'approchez pas vers la place de la tenue des travaux avec le feu ouvert ou le transport non protégé par l'abat-jour. Ne produisez pas le service du système dans le local équipé travaillant sur gaz naturel et les appareils de chauffage équipés du flambeau de contrôle (tels que les greys d'eau et les étuves pour les vêtements). N'oubliez pas que la benzine se rapporte au nombre des substances cancérigènes contribuant au développement de l'écrevisse, – tâchez de ne pas admettre les atteintes du combustible sur les terrains ouverts du corps – se servez des gants protecteurs de caoutchouc, à accidentel imprévu le contact lavez soigneusement les mains par l'eau chaude avec le savon. Recueillez immédiatement le combustible versé et ne mettez pas la friperie imprégnée des PRODUITS pétroliers près des sources du feu ouvert. N'oubliez pas que le système de l'alimentation équipé de l'injection du combustible des modèles se trouve constamment sous la pression. Avant de procéder au détachement des lignes combustibles, enlevez la pression résiduelle dans le système (voir plus en détail le Chef du Système de l'alimentation et l'émission). Au service des composants du système de l'alimentation mettez les lunettes de protection. Tenez constamment à portée de la main l'extincteur de la classe à!


 L'ORDRE DE L'EXÉCUTION

1. À l'apparition dans le salon de l'automobile de l'odeur de la benzine pendant le mouvement ou après le stationnement de longue durée au soleil ouvert il faut immédiatement attentivement examiner tous les composants du système de l'alimentation.
2. Enlevez la couvercle de l'orifice submersible du réservoir combustible et contrôlez-la sur la présence des endommagements et les traces de la corrosion. Selon tout le périmètre de la couche doit passer la trace continue de sa pression dense vers l'orifice du réservoir. En cas de la révélation des défauts remplacez la couche/couvercle.
3. Contrôlez les lignes de la présentation et le retour du combustible sur la présence des fissures, les coupures et d'autres endommagements. Contrôlez la sécurité du serrage chtoutsernykh des liaisons des lignes métalliques et les colliers de la fixation des tuyaux combustibles.

Tous les modèles examinés dans la présente Direction sont équipés du système de l'injection du combustible, c'est pourquoi, avant que rassoedinyat' les lignes combustibles ou retirer quelques composants il est nécessaire d'enlever la pression résiduelle dans le système (voir le Chef du Système de l'alimentation et l'émission).


4. Selon la possibilité examinez les injecteurs de l'injection sur la présence des traces des fuites du combustible. En cas de besoin remplacez endommagé ouplotnitel'nye les anneaux (voir le Chef du Système de l'alimentation et l'émission).
5. Puisque plusieurs des composants du système de l'alimentation – tels que le réservoir combustible et la partie des conduites d'essence – sont disposés sous l'automobile, pour l'exécution du contrôle de leur état il faut lever le véhicule, l'ayant affiché sur la grue, ayant coincé sur l'estacade, ou ayant établi sur les supports. Prenez soin de la sécurité de la fixation de l'automobile dans la position levée.

6. Contrôlez le réservoir combustible et son orifice submersible sur la présence des piqûres, les fissures et d'autres endommagements. L'attention spéciale donnez à la visite de la place du joint de l'orifice avec le réservoir. Parfois le caoutchouc de l'orifice commence à manquer le combustible en conséquence de l'affaiblissement des colliers fixatifs, ou à la suite du vieillissement du document (voir l'illustration d'accompagnement). Seulement ceux-là de possible au problème ici sont énumérés, le diagnostic et l'élimination des raisons de qui est dans la limite de la qualification du mécanicien-amateur moyen statistique.


Ne produisez en aucun cas la tentative de la réparation indépendante du réservoir combustible (à l'exception du remplacement de ses composants de caoutchouc) – le contact trouvant même dans le réservoir soigneusement aéré des vapeurs résiduelles combustibles avec le flambeau du bec à gaz ou n'importe quelle autre source de la flamme ouverte peut provoquer leur détonation!


7. Examinez attentivement tous les tuyaux de caoutchouc et métallique du tube des lignes combustibles, allant du réservoir à essence (voir l'illustration d'accompagnement). Contrôlez l'état du document des troubok/tuyaux et la sécurité de la fixation de tous chtoutsernykh des liaisons. Contrôlez aussi les conduites d'essence allant au système de l'injection du combustible. Produisez la réparation nécessaire, remplacez les composants défectueux (voir le Chef du Système de l'alimentation et l'émission).

8. Les composants du système de la captation des vapeurs combustibles peuvent être aussi la source de l'apparition de l'odeur de la benzine. La dérivation des vapeurs combustibles entre dans la tâche du système du réservoir à essence à de charbon adsorber, dans qui ils s'accumulent pendant le stationnement de l'automobile, et d'où après la mise en marche du moteur sont déduits à la conduite d'admission en vue de la combustion dans les chambres de combustion.

9. Le symptôme le plus fidèle de la panne dans le système de la captation des vapeurs combustibles est l'apparition de la forte odeur de la benzine dans la section motrice. Contrôlez l'état disposé à la section de charbon adsorbera et les tuyaux amenés à lui (voir l'illustration d'accompagnement).