Honda Civic/Acura Integra

Dès 1994 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



Le Honda de Tsivik
+ les Automobiles de la marque Honda Civic et Acura Integra
- La notice d'exploitation
   La disposition et les fonctions des organes de direction
   Les clés et les châteaux
   Le réglage des sièges
   L'équipement et les organes de direction dans le salon
   Otopitel' et le climatiseur aérien
   Le système de gestion le microclimat du salon
   L'audiosystème
   Les systèmes de la sécurité
   Le rodage du nouvel automobile
   Otpiranie du capot
   La soupape de l'arrêt de la présentation du combustible en cas de l'avarie (sur certains modèles)
   La mise en marche du moteur
   La boîte à cinq rapports de main de changement de vitesse
   La transmission automatique
   Besstoupentchatyj variator (les modèles séparés)
   Les appareils de l'éclairage extérieur et le système d'alarme de la remorque
   Le contrôle du niveau du liquide dans la transmission automatique
   Les courroies de transmission
   D'avarie zakryvanie les panneaux de la trappe du toit
   Les protecteurs
+ le service En cours
+ le Moteur
+ les Systèmes du refroidissement et le chauffage
+ les Systèmes de l'alimentation et l'émission
+ le Matériel électrique du moteur
+ les Systèmes de gestion le moteur
+ la Boîte de changement de vitesse
+ Cцепление et les arbres de commande
+ le système De frein
+ la Suspension et le mécanisme de direction
+ la Carrosserie
+ le matériel électrique De bord





La mise en marche du moteur

 L'ORDRE DE L'EXÉCUTION

1. Levez le frein de station.
2. À la température basse de l'air couperez tous les consommateurs auxiliaires de l'énergie électrique pour diminuer la charge de la batterie d'accumulateurs.
3. Les automobiles avec la boîte de vitesses de main avec la commutation de main : couperez Entièrement l'enchaînement, ayant appuyé sur la pédale jusqu'au bout, et traduisez le levier du changement de vitesse au point mort. Les automobiles avec la transmission automatique (y compris besstoupentchatym variatorom) :
Contrôlez pour que le levier du sélecteur des gammes se trouve dans la position Park (le Stationnement). Appuyez sur la pédale de frein.
4. Sans appuyer sur la pédale de l'accélérateur, tournez la clé dans le château de l'ignition à la position III (START-Стартер) et insérez le démarreur. Si le moteur n'a pas été lancé à la fois, continuez à tourner le vilebrequin par le démarreur, mais la durée de l'insertion continue du démarreur ne doit pas excéder 15 secondes. Avant de faire la tentative réitérée de lancer le moteur, faites la pause pas moins 10 secondes, nécessaire au refroidissement du démarreur.
5. Si le moteur n'est pas lancé au travail continu du démarreur pendant 15 secondes ou commence à travailler et s'arrête tout de suite, tentez de lancer le moteur (voir l'opération 4), ayant appuyé sur la pédale de l'accélérateur jusqu'à la moitié de sa grande vitesse. Après la mise en marche fructueuse du moteur livrez la pédale de l'accélérateur pour éviter l'augmentation rude de la fréquence de la rotation du vilebrequin du moteur à vide.
6. Si on ne réussit pas à lancer le moteur toujours, appuyez entièrement sur la pédale de l'accélérateur et retenez-la dans la position appuyée au temps de travail du démarreur. Cela aidera à éloigner le combustible superflu qui se sont trouvé dans la conduite d'admission et les cylindres du moteur. La durée du travail continu du démarreur, comme dans les cas précédents, ne doit pas excéder 15 secondes. Si le moteur n'est pas lancé après l'insufflation des cylindres, tentez de lancer encore une fois-le à la pression partielle sur la pédale de l'accélérateur (voir l'opération 5). Après la mise en marche fructueuse du moteur livrez la pédale de l'accélérateur pour éviter l'augmentation rude de la fréquence de la rotation du vilebrequin du moteur à vide.

Les particularités de la mise en marche du moteur au temps froid dans les conditions de la haute montagne (l'altitude plus 2400)

À la température basse de l'air la mise en marche du moteur embarrasse. Dans les conditions de la haute montagne, où l'air est fortement calmé, la mise en marche du moteur se complique en supplément.
À la mise en marche du moteur :

 L'ORDRE DE L'EXÉCUTION

1. Couperez tous les consommateurs auxiliaires de l'énergie électrique pour diminuer la charge de la batterie d'accumulateurs.
2. Appuyez sur la pédale de l'accélérateur jusqu'à la moitié de sa grande vitesse et retenez-la dans cette position pendant le défilement du vilebrequin du moteur par le démarreur. La durée de l'insertion continue du démarreur ne doit pas excéder 15 secondes. Après la mise en marche fructueuse du moteur livrez graduellement la pédale de l'accélérateur, sans admettre l'augmentation considérable de la fréquence de la rotation du vilebrequin du moteur à vide.
3. Si le moteur n'est pas lancé, appuyez entièrement sur la pédale de l'accélérateur et retenez-la dans la position appuyée au temps de travail du démarreur. La durée du travail continu du démarreur, comme dans le cas précédent, ne doit pas excéder 15 secondes. Si le moteur n'est pas lancé toujours, tentez de lancer encore une fois-le à la pression partielle sur la pédale de l'accélérateur (voir l'opération 2).

À la température négative de l'air ou si l'automobile n'était pas utilisé quelques jours, faites au moteur se chauffer avec le courant de 3-4 minutes avant de commencer le mouvement.